18-04-2011 14:05:03

Nanou Torc’h, une ex-rebelle en état de grâce !

Nanou Torc’h, rebelle dans sa jeunesse, est aujourd’hui sereine et imperturbable dans son approche artistique. Peintre contemporaine, sculptrice, scénographe, elle insuffle la paix. Découvrez son travail à Cannes.
Par Sarah Bedussi (Montpellier)


alt

Née en 1961 à Paris, Nanou a vécu dans le 93 une jeunesse révoltée, une "écorchée vive". Après une tentative d'entrée aux Beaux-Arts, cette artiste accomplie a repris sa route. C’est à Narbonne qu’elle décide de s’installer, laissant alors libre cours à ses passions : la danse, la sculpture, la décoration et la peinture.

 A l’occasion de son vernissage à l’Insensé à Montpellier, je découvre une femme réservée, paisible, à l’image de ses peintures…. ambiance zen, saxophoniste solo et toiles flottantes aux couleurs sobres et aux formes épurées. Un univers artistique empreint d'une certaine sobriété et reflétant fidèlement les émotions et états d'âme de l'artiste "modérée", alerte et critique aux "valeurs" qui lui sont chères. Sa peinture mélange matières et mouvements aux couleurs neutres "ton sur ton". Sur le chemin de la vie, les personnages de ses toiles, étirés et filiformes rappellent parfois ceux de l'artiste Giacometti. Ses sculptures sont composées à partir de matériaux naturels et de pièces anciennes où le "rouillé" évoque le thème du temps.

Des créations aux couleurs pourpres

En musique, elle puise son inspiration dans l’improvisation, mélange les matières et utilise des palettes souvent composées de blanc, gris, rouge, variant selon l’humeur du moment. Passionnée de décoration, ses créations sont raffinées et teintées de culture asiatique, telles "Shuushou" (sérénité), "Angun" (force). Elle souhaite aujourd’hui diffuser son art auprès d'un public très large pouvant ainsi transmettre sa passion aussi bien aux enfants qu’aux adultes afin de palier l'aspect actuel "business" de l'art qu'elle déplore. Elle anime des ateliers d'enfants et recrée son univers dans des spectacles dont le dernier était "Un voyageur autrement"… Elle dirige aussi des ateliers au sein de séminaires, où elle offre aux participants la possibilité de composer des créations aux couleurs pourpres et épicées, à base de vin et d'épices, "osmose d'expression".

 Nanou Torc’h expose actuellement à la Cure Gourmande à Balaruc-les-Bains et projette de présenter à Narbonne, un défilé de "body painting" dans le cadre de l’hommage à Charles Trenet. Vous pourrez la retrouver fin avril 2011 au Festival d’Art de Cannes où elle présentera une série grands formats en dégradés, "Pas en Canon".






 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Destaques de París

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Notícias

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."

Disco da semana

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net