- Musique

Journée Mondiale de l'Environnement : quelques chansons écolos

Marie Torres - 1er juin 2023
C'est en 1972 qu'a été initiée la Journée Mondiale de l'Environnement... Mais certains rockers ont devancé cet appel à sauver notre Planète... Des Beatles à Midnight Oil en passant par Electric Light Orchestra... Et si on les écoutait.

C'est pour sensibiliser aux problèmes environnementaux tels que la pollution, le réchauffement climatique, l'expansion urbaine... que la Journée Mondiale de l'Environnement a été initiée en 1972, par les Nations Unies, et est observée chaque 5 juin. En 2023, le thème est : quelles solutions pour lutter contre la pollution plastique.

Mais si, il faut le dire, l'Homme n'a pas encore compris qu'il ne peut construire sa richesse contre la Nature, s'il continue à nuire à la Terre à ses animaux et à sa végétation, depuis les années 70 de nombres groupes ou chanteurs tentent de nous alerter et célèbrent Dame Nature... Et si on les écoutait...

The Beatles « Mother’s Nature Son » (1968)

« Mother Nature's Son », composée par Paul McCartney (bien qu'elle soit créditée Lennon/McCartney), est un hymne à la nature dont l'idée est née au cours du séjour du groupe en Inde. John Lennon avait composé une chanson similaire, « Child of Nature », qui est finalement transformée des années plus tard en « Jealous Guy »


Cat Stevens « Where Do the Children Play » (1970)

Dans cette chanson anti-pollution, Cat Stevens reconnait le long chemin parcouru grâce aux progrès technologiques mais désapprouve la destruction d'une grande partie de notre environnement par des camions « pompant de l’essence » et par la bétonisation de nos villes et s'interroge : « Où vous jouer les enfants ? »


Electric Light Orchestra (ELO) « The Way Life's Meant to Be » (1982)

Ecrite et composée par Jeff Lynne, cette chanson commence avec violons et continue avec guitare flamenco et castagnettes, mais ne vous y fiez pas ; les paroles sont assez funestes : un homme retourne plus de cent ans plus tard dans sa ville... « And when I see what they've done, o this place that was home, Shame is all that I feel » , (Et quand je vois ce qu’ils ont fait, À cet endroit qui était la maison, La honte est tout ce que je ressens) ».




Midnight Oil « Beds Are Burning » (1987)

En 1987, Pete Garrett, le chanteur de Midnight Oil, qui militait déjà pour l'écologie même s'il n'était pas encore ministre de la Culture et de l’Écologie d’Australie, lance une campagne pour la reconnaissance des droits fondamentaux des peuples aborigènes. « Beds Are Burning » devient un hit mondial, mais également l’hymne de la libération pour les indigènes.


The Sparks « Never Turn Your Back On Mother Earth »

« Never Turn Your Back On Mother Earth », (Ne tournez jamais le dos à la Terre Mère). Répétée à l'infini, cette phrase annonce que le pire peut advenir si l'Homme se détourne de la Terre.


Lou Reed « Last Great American Whale » (1989)

Cette chanson est une ode à « la dernière grande baleine américaine » et met l’accent sur les ravages que l’homme peut causer à la nature, comme l’extinction de races entières d’animaux....tout en dénonçant les « fachos armés »...


Neil Young « After The Gold Rush » (1970)

« After the Gold Rush » se compose de trois couplets qui vont du passé (une célébration médiévale), au présent (le chanteur allongé dans un sous-sol brûlé), et, enfin, à la fin du temps de l’humanité sur Terre.


The Pixies « Monkey Gone To Heaven » (1989)

Le thème principal de « Monkey Gone to Heaven » est l’environnementalisme. La chanson traite principalement de la destruction du ciel et de l’océan par l’humanité et de la place de l’homme dans l’univers.

Marie Torres pour www.micmag.net

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Events

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

Vintage world (Click on the title)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Going out in Paris

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


News flash

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)