- Agenda

La Chauve-Souris, hommage à la résistance collective des artistes internés au camp de Terezin

Jean-Christophe Mary - 8 mars 2019
Œuvre troublante par son tourbillon de quiproquos et de situations cocasses, La Chauve-souris fut jouée dans le camp de Terezin en 1944, où quelques-uns des meilleurs musiciens d’Europe se trouvaient emprisonnés par les nazis.

En 1944, dans le camp des déportés de Terezin (République tchèque) là, où quelques-uns des meilleurs musiciens d’Europe se trouvèrent emprisonnés par les nazis, La Chauve-souris fut l’une des oeuvres les plus représentées, après La Flûte enchantée, Carmen, le Requiem de Verdi ou Brundibar célébre conte pour enfants. 

Loin de leur avoir été imposée par leurs bourreaux, cette opérette en 3 actes a été voulue et portée par l’un des musiciens internés : Wolgang Lederer. Il réunit une distribution « digne d’une scène d’opéra des décors attrayants des costumes très colorés » (Joza Karas). S’inspirant de ce contexte de création, il s’agira de se ressaisir de la nécessité vitale, de l’ébriété salvatrice, de la puissance de sublimation qui animent cette musique, et de l’élan de résistance collective qu’elle a pu inspirer. « Quel fut l’art pour eux tous ? Une façon de tenir pleinement déployé l’éventail des sentiments, des idées, des sensations pour que la vie ne fut pas réduite à la seule dimension de l’horreur. » (Milan Kundera)

En décidant de monter La Chauve-souris de Johan Strauss, dans cet environnement concentrationnaire fait de désolation, de menaces permanentes et de mort, ces musiciens et ces chanteurs internés à Terezin défiaient résolument la tentative d’anéantissement dont ils étaient les victimes. Par un paradoxal pied de nez lancé à la face de l’entreprise de mort nazie qui programmait leur disparition, ils brandissaient l’ivresse, la joie, la sensualité. L’humour viennois si caractéristique qui irrigue de part en part le livret et la musique, devient, dans ce contexte, à la fois corrosif, mordant, dénonciateur, et plus que jamais, élégance de l’esprit et politesse du désespoir. 

Dans le cadre de la célébration anniversaire de ces 350 ans, l’Opéra de Paris renforce sa présence en région, avec une tournée de cette nouvelle production de La Chauve-souris de Johann Strauss, qui réunit l’ensemble des artistes en résidence. Une belle occasion de renouer ses liens avec la MC93, maison de la culture de Seine-Saint-Denis, qui avait accueilli auparavant plusieurs production de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Paris. Malgré la légèreté de ses mélodies et son intrigue burlesque, l’oeuvre de Strauss est imprégnée de la nostalgie pour un monde qui disparaît, caractéristique de la fin du XIXe siècle. S’inspirant de ce contexte, la metteur en scène Célie Pauthe se saisit de l’ébriété salvatrice qui anime cette musique et de l’élan de résistance collective qu’elle a pu inspirée. A découvrir du 13 au 23 mars 2019.

Jean-Christophe Mary pour www.micmag.net
MC93 - Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis
9 boulevard Lénine
93000 Bobigny
Du 13 au 25 mars 2019
De 9 à 25 euros
Ligne 5
Station Bobigny – Pablo Picasso - puis 5 minutes à pied
Tramway T1 - Station Hôtel-de-ville de Bobigny – Maison de la Culture
Bus 146, 148, 303, 615, 620 - Station Bobigny - Pablo Picasso
Bus 134, 234, 251, 322, 301 - Station Hôtel-de-ville

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

El mundo del vintage

Avec ses quelque 1 200 pièces, Stéphane Faucourt est en possession de l’une des plus importantes collections européennes de produits et documents dérivés de la saga « Star Wars ». Il est aussi l'auteur de livres de référence sur le sujet. La suite, ici.

Salir en Paris (Pincha en el título)

Le musée Marmottan Monet présente jusqu'au 21 juillet 2019, l’exposition « L’Orient des peintres, du rêve à la lumière ». Riche d’une soixantaine de chefs-d’œuvre provenant des plus importantes collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, cette manifestation entend révéler à travers ce voyage un nouveau regard sur cette 
peinture. Pour en savoir plus, ici.

Ultima hora

Brexit, les auteurs britanniques se mobilisent

"Choisir le Brexit, c’est choisir de renoncer". 86 auteurs britanniques ont signé, mardi 21 mai, une tribune dans le Guardian contre la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

 
Brésil
Une baleine à bosse retrouvée au beau milieu de la mangrove dans l’île de Marajó, au nord du Brésil, intrigue les chercheurs...
 
Le poison de Monsanto
La célèbre entreprise de pesticides a fiché des personnalités (journalistes, politiques) en France. Dans le but d'un vote favorable à l'assemblée sur un maintien cancérigène  du glyphosate sur le marché.
 
Sodoma
Onze maisons d’édition dans 22 pays publieront le 21 février l’enquête inédite du journaliste et sociologue Frédéric Martel sur la place omniprésente de l’homosexualité au Vatican.
 
Un gouvernement qui supprime le ministère de la Culture
Le nouveau gouvernement d'extrême droite du Brésil a refusé de créer un nouveau ministère de la Culture estimant ce poste inutile. A méditer !

El disco de la semana

Au coeur de la France rurale- Bistro picard - 2016 - ©HM

Send your picture to be published at  : contact@micmag.net