Paris - 

Comment devient-on bouquiniste sur les quais de Seine ?

Marie Torres - 21 mars
Les livres, à l’origine, Gilles les collectionnait. Et puis, au fil du temps, de fil en aiguille, comme il le dit lui-même, il en a fait sa profession. Gilles apporte des éclaircissement quant à rejoindre sur les quais parisiens, la plus grande librairie du monde à ciel ouvert.

Micmag : Comment devient-on bouquiniste ?

Gilles : Du point de vue administratif ? On dépose un dossier et une lettre de motivation 8, rue de Cîteaux*,  en précisant le genre de livres qu’on souhaite vendre. Une Commission se réunit tous les ans ou tous les deux ans en fonction des places disponibles ; si on est "approuvé", on devient titulaire de l’une des 210 boîtes. Cet accord, valable pour une année, est tacitement reconductible.

M : Donc, durant un an, l’emplacement appartient au bouquiniste ?

G. : Les 8,60 m ainsi que les livres, bien sûr.

M : Quel est le montant du loyer ?

G. : Lemplacement est gratuit !

"Le bouquiniste des quais représente un des types parmi les plus purs de la vie populaire de Paris"


M : Mais l’activité est, je suppose, réglementée ?

G. : Oui. Il faut savoir que les bouquinistes sont répertoriés au Patrimoine mondial de l’UNESCO, aussi les boîtes doivent correspondre à la description qui en a été faite. Largeur, longueur, hauteur, espace entre elles, tout est réglementé ainsi que la couleur vert wagon. Les boîtes doivent être ouvertes 4 jours par semaine, aucun horaire étant imposé. Bien sûr, nous avons le droit comme tout le monde de prendre des congés mais nous devons les déclarer à la Mairie de Paris. Tout comme nous devons lui signaler les motifs de fermeture comme les arrêts maladie, par exemple. Quant à l’activité elle-même, elle suppose un quart de vente de petite brocante, c’est-à-dire d’affiches, gravures… Le reste de l’offre doit être composé de livres, vieux papiers, magazines anciens.

M : Cependant, on trouve des cartes postales, des Tours Eiffel…

G. : De moins en moins. C’est vrai qu’il y a eu des "dérives" mais depuis quelques années, la Mairie de Paris travaille à remettre "dans les clous" ceux qui en étaient sortis et à redonner à la profession une image positive. Comme le disait Pierre Mac Orlan "Le bouquiniste des quais représente un des types parmi les plus purs de la vie populaire de Paris. Il apparaît comme le symbole de l’invitation aux voyages immobiles".

M : Et  quels sont les "voyageurs immobiles" que vous rencontrez ?

G. : Mes clients sont très variés… et tordent souvent le cou aux idées reçues ! Les jeunes ne lisent plus ? J’ai beaucoup de jeunes parmi ma clientèle. Les Américains du Nord ont peu de culture ? Certains recherchent  des ouvrages classiques… que beaucoup de Français n’ont jamais lus et qu’ils ne connaissent même pas !
Et, depuis quelques années, il y a aussi des touristes de l’Europe de l’Est qui espèrent retrouver ici des livres qui ont échappé à l’autodafé stalinien. Il y a aussi ceux qui achètent pour d’autres : ils arrivent, sortent un bout de papier de leur poche sur lequel sont inscrits le nom de l’auteur, le titre de l’ouvrage et l’éditeur. J’ai aussi les "surpris". Ceux qui me demandent, par exemple, "Le Petit Prince" - le livre le plus vendu au monde -, ils en demandent donc un exemplaire et restent muets lorsque je leur annonce le prix ! Ceux-là, je les dirige vers la grande distribution. C’est vraiment un métier qui permet de rencontrer, chaque jour, des personnes passionnées et passionnantes !


* Bureau où sont déposées les demandes d'emplacement fixe sur les marchés découverts.

Gilles et Thierry - Bouquinistes - Boîte 48
Face au 22 Quai de la Mégisserie



  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Eté 1967, les Procol Harum sortent le "slow qui tue", "A Whiter Shade of Pale", une des chansons les plus diffusées de ces dernières années et une des plus reprises. Et la dernière version se trouve dans le nouvel album de Santana,"Blessings and Miracles". Lire la suite, ici.


SORTIR À PARIS


Paris - Jusqu'au dimanche 2 janvier 2022
Dalí, l'énigme sans fin

L'Atelier des Lumières vous propose jusqu'au 2 janvier 2022 une balade dans les oeuvres du plus insaisissable des Catalans, Salvator Dali. Une exposition immersive sur une bande son des Pink Floyd. A ne pas rater. Lire la suite, ici.



ATELIER DES LUMIÈRES
38 RUE SAINT-MAUR
PARIS 11E
16 EUROS

BRÈVES

Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.

 
Une messe pour la mémoire d'un cruel dictateur
Le 20 nov 2021 jour de la mort du dictateur Franco a eu lieu une messe à Grenade où assistait le numéro du PP (parti de droite). Une droite qui refuse le travail de mémoire et une reconnaissance des fosses aux 110 000 assassinés
 
Un enregistrement inédit de Lennon mis aux enchères

Estimé entre 27 000 et 40 000 euros, une cassette audio avec un enregistrement inédit de John Lennon va être mise aux enchères à Copenhague le 28 septembre. Il y chante une œuvre inédite, réalisée en 1970 lors d’un séjour méconnu au Danemark.

 
Brésil-Le ministre de l'environnement fier acteur de la déforestation
Cynisme en politique ! Salles, l'ex ministre de l'environnement est un fier acteur pris la main dans le sac du déboisement amazonien pour enrichissement familial.
 
Le salon Livre Paris devient un Festival
En 2022, le Salon du livre change de nom et de formule. Il s'installera, du 21 au 24 avril, au Grand palais de Paris, mais aussi dans la proche couronne parisienne et, à terme, dans toute la France.