- Vintage

Miniavacaphile, Renée a l'amour vache...

Marie Torres - 12 mars 2018
Que l'on voit en elle un symbole de fertilité ou de sérénité, la vache a, de tout temps, engendré croyances, mythes ou supertitions. Aujourd'hui, déclinée en objets divers et variés, elle attire l'attention des collectionneurs. Rencontre avec Renée, miniavacaphile depuis peu.
Photo Jean-François

"La bouse de vache est plus utile que les dogmes, on peut en faire de l'engrais" disait Victor Hugo, revenant ainsi sur le vieux symbole de fertilité et de richesse attribué à la femelle du taureau dans les civilisations anciennes. Un caractère "sacré" qui, au cours des siècles, a perduré. Ne parle-ton pas, aujourd'hui encore, de périodes de vaches maigres ou de vaches grasses, pour désigner des époques de privations ou d'oppulence ?

Et, autre preuve que notre paisible bovidé est toujours bien implanté dans notre quotidien, il est décliné en un nombre inconsidérable d'articles. Figurines en céramique, en résine ou en bois, peluches, tirelires, pots à crayons, sets de table, torchons, boîtes de toutes sortes... Bref, une gamme d'objets... à faire devenir chèvre un minivacaphile ! Enfin pas tous. Renée, elle, sa "vache mania" l'inclinerait plutôt vers la sérénité.

" Je suis une citadine et mon intérêt pour les vaches est arrivé sur le tard, lors d'une visite au Salon de l'agriculture, il y a maintenant quelques années. Ce qui m'a touchée, par rapport aux autres animaux, c'est ce sentiment de calme dans un corps aussi puissant et cette impression d'apaisement dans le contexte bruyant du Salon. Leur regard était tranquille comme si l'environnement leur était égal..."

Un "coup de foudre" qui se confirme quelques mois plus tard, lors de vacances dans l'Ariège. " Lors d'une promenade dans la montagne, je les ai rencontrées au bord d'un chemin. Je dois dire que les voir de si près dans leur milieu naturel m'a impressionnée. Et c'est, une fois de plus, le calme qui se dégageait d'elles qui m'a touchée et a confirmé mon intérêt pour elles."

A son retour en région parisienne, deux options s'offrent à Renée : s'installer à la campagne ou... commencer une collection. Elle choisit la seconde.

"J'ai acheté mes premières vaches sur des brocantes et bien sûr, mon entourage informé de mon intérêt, m'en offre en vacances ou sans raison. J'aime bien avoir une petite vache qui me rappelle l'endroit d'où elle vient."

Si, vous aussi, vous vous sentez l'âme d'un ou d'une miniavacaphile, patientez encore quelques semaines avant de vous lancer dans l'aventure, avec les beaux jours les brocantes et autres vide greniers vont fleurir : ils sont les lieux idéals pour vos premiers achats "vache" , à petits prix .

Marie Torres pour www.micmag.net
1

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



SORTIR À PARIS

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

BRÈVES

Bansky à Barcelone - 100% non autorisée
Une centaine de reproduction dans un espace 'Trafalgar' par des artistes eux aussi anonymes. Bansky n'a à ce jour jamais montré son vrai visage ni son identité.
 
Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.