- Lire

Anecdotes et indiscrétions - Les Stones en 340 chansons !

Marie Torres - 26 décembre 2016
De « Come On », en 1963 à « On more shot », en 2013, ce bel ouvrage de 704 pages décrypte, analyse et explique 340 chansons des Stones. Anecdotes, indiscrétions, photos… Une véritable bible.

« 7 avril 1962. Sur la scène du Ealing Club, au cœur de Londres, un jeune guitariste aux cheveux blonds, que l’on croirait tout droit sorti d’un tableau de la Renaissance, se lance dans l’intro de Dust my broom, un blues qui vient des profondeurs du Delta du Mississippi. […] Il se nomme Brian Jones. »

Si vous aimez la musique pop des années 60 et plus particulièrement les Rolling Stones, cette histoire vous la connaissez déjà. A vrai dire, les 13 premières pages de cet ouvrage ne vous apprendront rien de nouveau. La naissance du groupe, leurs premiers pas…

Mais le livre compte 704 pages – hé oui ! – soit une page, voire plusieurs, consacrée à l’explication des titres phares et albums de l’histoire du groupe. Et, là, vous allez vous délecter. Genèse, réalisation, instruments utilisés, lieux d’enregistrements, musiciens, producteurs, anecdotes… Les auteurs révèlent même, dans « A vos écouteurs », leurs fausses notes – car ils ont font !  Dans Under my thumb, par exemple, couac de Brian sur ses marimbas – à exactement 3’09 - ou encore sur Sittin’on a fence, à 2’51, Keith rate une note pendant sa partie solo.

Des portraits, aussi. Celui de Nicky Hopkins, de Jimmy Miller ou encore dAnita Pallenberg… Et, bien sûr, des photos, beaucoup de photos. Après lecture, vous saurez tout – ou presque – sur les Stones !

A lire aussi : Fans des Stones, jusqu'au délire !

Marie Torres pour www.micmag.fr
Les Rolling Stones la totale
Philippe Margotin
Jean-Michel Guesdon
Editions du Chêne -EPA, Septembre 2016
704 pages
49.90 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

Mundo vintage (clicar no título)

Vous voulez tout connaître sur la Saint Valentin ? Son origine, ses rites, ses pratiques ? La rédaction de micmag.net vous a concocté un bon petit dossier… Lire la suite, ici.



Destaques de París

Qui n’a jamais rêvé de découvrir les secrets de l’espionnage ? Les clichés et les fantasmes sur le monde du renseignement sont nombreux, mais quelles sont leurs limites  ? "Espion", l'exposition de la Cité des sciences et de l'industrie vous offre une intrigue unique imaginée à partir d’une documentation sur l’espionnage qui en dévoile l’envers du décor… La suite ici.

Notícias

Bowie donne son nom à une rue

Le 10 janvier, le maire du XIIIe arrondissement de Paris a confirmé qu'une rue prendrait le nom de David Bowie dans le quartier de la gare d'Austerlitz. Un vote est prévu en février.

 
Marbella, le paradis et l'enfer des narcos
Marbella,  refuge de milliardaires en Espagne, 6 assassinats en pleine rue en trois mois. Le dernier, un français de 60 ans. Guerre de clans de narcos ? La police est muette.
 
Le sous marin des narcos
Sur les côtes de Galice (Espagne), la police a repéré un sous marin chargé de 3000 kg de cocaïne pure estimé à plus de 100 millions d'euros. 2 personnes arrêtées et une autre en fuite. Une première en Europe. 
 
Mortel selfie
Selon une étude du All India Institute of Medical Sciences de 2018, les accidents de selfies ont fait 259 morts dans le monde entre octobre 2011 et novembre 2017.
 
"Bowie m'a montré son gros sexe pour me remercier d'une ligne de coke"
C'est ainsi que s'exprime dans son livre  Face it, la chanteuse Debbie Harry (74 ans aujourd'hui) du groupe Blondie. Elle termine par :"le sexe de David était je dois bien l'avouer impressionnant."