- Vintage

"If You Leave Me Now", le slow de l'été 76

Marie Torres - 18 janvier 2021
Sortie en single le 31 juillet 1976, "If You Leave Me Now" est une ballade soft rock du groupe Chicago qui enregistre là son plus grand succès commercial.

Ce n'est qu'avec "If You Leave Me Now", enregistré sur son dixième album en 1976, que Chicago (ex-Chicago Transit Authority) connaît enfin un succès international. Composé et interprété par le bassiste Peter Cetera, le morceau est plus "doux", plus "pop" que ceux habituellement écrits par Terry Kath ou Robert Lamm. Cette nouvelle orientation créera d'ailleurs certaines tensions au sein du groupe qui sera désormais qualifié de "groupe soft" ce qui leur fera perdre aussi certains de leurs premiers fans... mais au profit de nouveaux !

C'est d'abord la musique que Peter Cetera compose puis il écrit les paroles autour de la mélodie. Des paroles très simples mais structurées d'une manière inhabituelle. En effet, la chanson n'a pas vraiment de refrain, c'est le titre, par lequel elle débute, qui sert "d'accroche".

"If you leave me now
Si tu me quittes maintenant"
You'll take away the biggest part of me
Tu emporteras la plus grande partie de moi
Ooh-ooh, no, baby please don't go
Ooh-ooh, non, bébé s'il te plait ne pars pas
And if you leave me now
Et si tu me quittes maintenant
You'll take away the very heart of me
Tu emporteras le cœur même de moi"

Une chanson, comme toutes celles qu'écrit Peter Cetera, bien adaptée à sa voix qui peut monter très haut.

En 1977, If You Leave Me Now remporte le Grammy Award de la meilleure prestation vocale pop d'un duo ou groupe et le Grammy Award du meilleur arrangement et accompagnement vocal/instrumental, et reçoit une nomination pour le Grammy Award de l'enregistrement de l'année. Un joli palmarès pour ce titre qui fut le slow de l'été 1976.

Retrouvez toutes les chroniques sur la petite histoire des grands hitsici
et Flirt avec le rock anglais - Entre succès & histoires pimentées, ici

Marie Torres pour www.micmag.net
If You Leave Me Now
Chicago
A partir de 5 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

AGENDA VINTAGE INTERACTIF

Events

Vintage world (Click on the title)

"Imagine" de John Lennon, un hymne pacifiste mais utopiste

Le 8 décembre 1980, John Lennon était assassiné laissant derrière lui des dizaines de tubes, écrits et chantés avec ou sans les Beatles. Parmi eux, Imagine. Retour sur une chanson célébrée dans le monde entier. Un hymne pacifiste mais... utopiste. Lire la suite, ici.


Going out in Paris


Paris - Jusqu'au 12 juillet 2022
Gaudi

Le musée d’Orsay accueille la première grande exposition consacrée à Antoni Gaudí organisée en France à Paris depuis cinquante ans. Elle offre une nouvelle vision de l’artiste en tant que figure unique et singulière, un génie non isolé ayant exercé dans une Catalogne en plein bouleversements sociaux, politiques et urbanistiques. Pour en savoir plus, ici.

Musée d'Orsay
1, rue de la Légion d'Honneur Paris 7e



News flash

Des sommes colossales pour Basquiat
Jean-Michel BASQUIAT pèse à lui seul 14% du Marché de l’Art Contemporain mondial. Trois toiles remarquables de cet artiste ont dépassé cette année à Hong Kong les 35m$ chacune. Nouvelle place forte pour la vente des plus beaux Basquiat, Hong Kong fait désormais le bonheur des collectionneurs asiatiques,
 
Le Saint-Pétersbourg Festival Ballet contre la guerre

En tournée en France, le Saint-Petersbourg Festival Ballet observe, avant chaque représentation, une minute de silence avant de lancer le spectacle avec l'hymne national ukrainien.

 
Guerre en Ukraine
La statue de Vladimir Poutine retirée du musée Grévin. C'est la première fois que le musée retire un personnage en lien avec des événements historiques.
 
Un dessin de Dürer vendu 26 euros dans un vide-greniers

Estimée à plus de 8 millions d'euros, la « Vierge à l’enfant » d'Albrecht Dürer a été acquise en 2017, lors d'un vide-greniers, pour la modique somme de… 26 euros. Aujourd'hui, elle se trouve dans une galerie londonienne.

 
Journée nationale contre le harcèlement scolaire

Depuis le 1er janvier 18 enfants se sont suicidés en France et, chaque année, plus de 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire soit près d'un enfant sur dix. En savoir plus, ici.