Paris - Agenda

Guernica au Musée Picasso

Marie Torres - 29 mars 2018
Le Musée national Picasso-Paris, en partenariat avec le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía de Madrid, consacre, jusqu'au 29 juillet 2018, une exposition à l'histoire de la célèbre oeuvre du peintre espagnol, Guernica, symbole anti-franquiste, anti-fasciste et pacifiste.

Il y a 81 ans, le 27 avril 1937, les forces aériennes d'intervention d'Hitler bombardaient, durant trois longues heures, le petit village basque de Guernica. Cette violence aveugle est symbolisée, quelques mois plus tard, par Pablo Picasso sur une fresque gigantesque, en noir et blanc.

C'est l'histoire de ce tableau, Guernica, conservé au Musée National des Arts Reina Sofia de Madrid, que le Musée National Picasso de Paris présente jusqu'au 29 juillet prochain.

Douze salles sont consacrées à cette exposition qui débute par la génèse de l'oeuvre à travers de nombreuses esquisses prêtées par Madrid et s'attardent sur les contextes politique et littéraire dans lesquels la toile a été présentée lors de l'Exposition Universelle internationale des arts et techniques en 1937, à Paris.

Elle revient aussi sur le rôle que la fresque a eu sur les milieux artistiques espagnols anti-franquistes, comment elle est devenue l'icône pacifiste d'après-guerre et sur son influence sur l'art du XXe siècle à nos jours.

"Oui, le taureau représente la brutalité, ce cheval est le peuple [...] Non le taureau n'est pas le fascisme mais la brutalité et l'obscurité", disait en présentant sa fesque Pablo Picasso en 1945.

Conférences :
Conférence « Picasso et les artistes espagnols exilés » : 3 avril 2018 En savoir +
Conférence « Guernica en Espagne » : 5 juin 2018 En savoir +
Conférence de clôture de l’exposition Guernica : 10 juillet 2018 En savoir +

Catalogue
Publié à l’occasion de l’exposition. Découvrez-le ici

Projet pédagogique
Découvrez-le ici

A lire aussi,
Guernica : sous la toile, la véritable histoire d'une cruauté sans nom
Comprendre et lire la peinture de Picasso
Le héron de Guernica : retour sur un épisode douloureux !

Marie Torres pour www.micmag.net
Guernica
Jusqu'au 29 juillet 2018
Musée Pablo Picasso
5 rue de Thorigny
Paris 3e
Du mardi au vendredi : 10h30 – 18h
Samedis, dimanches et Jours fériés (sauf les lundis) : 9h30 -18h00.
En période de vacances scolaires (zone C), le Musée est ouvert du mardi au dimanche de 9h30 à 18h00.
Dernier accès à 17h15.
La fermeture des salles commence à 17h40

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

VINTAGE & COLLECTIONS

Premier musée en France entièrement consacré à l’enrichissement et à la conservation de l’illustration jeunesse,  le Musée de Moulins offre à son public quelque 3 800 planches originales et 11 000 albums. Rodolphe Töpffer, Gustave Doré, Jacqueline Duhême ... Découverte.

SORTIR À PARIS

C’est à la BnF, et jusqu'au 20 mai 2018, que Plantu fête ses 50 ans de dessinateur de presse.  Une centaine de dessins originaux ainsi que quelques-unes de ses sculptures satiriques permettent d’apprécier différentes facettes de son travail. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Mona Lisa - 30 millions d'euros pour le voyage
30 millions d'euros est le tarif pour déplacer Mona Lisa et la prêter trois mois dans un musée sous haute surveillance. 
 
Montpellier-Un commando cagoulé attaque des étudiants en réunion
C'est à Montpellier qu'un commando cagoulé armé de planches tranchantes et de matraques s'en est pris à des étudiants en grève de la fac de droit. Le doyen est mis en cause par les occupants.
 
Chère Paris,
Selon une étude britannique, Paris est la deuxième métropole la plus chère de la planète et se classe même première au niveau européen.
 
Méga foire d'armes en Floride après massacre
Quatre jours après le massacre dans un lycée par un jeune de 19 ans, la méga foire où l'on peut acheter l'arme en toute liberté qui a servit au massacre.
 
Bolloré réclame 700.000 euros à un journaliste pour "harcèlement"
L'homme d'affaire Vincent Bolloré  qui a plusieurs médias dans son viseur, réclame 700.000 euros à un journaliste pour "harcèlement" suite à la publication d'un livre-enquête sur ses méthodes en Afrique et ailleurs.