- Lire/BD

Et si la Terre se débarrassait des Hommes ?

Marie Torres - 23 mai 2018
Alors qu'une étude, sur la biomasse terrestre, révèle que les humains ne représentent que 0,01 % de la vie sur Terre mais nuisent aux 99,99% restant, la BD de Zep "The End" semble prophétique... L'apocalyse viendrait-elle de la révolte de Dame Nature et non de l'homme ?

Santa Cruz de la Seros, dans les Pyrénées espagnoles. Trente-deux personnes s'écroulent, mortes, sans motif apparent. A des centaines de kilomètres de là, dans la réserve de Doksla en Suède, Théodore Atem débute un stage auprès du professeur Frawley, un éminent chercheur qui étudie la communication des arbres entre eux et avec nous. Eminent professeur mais aussi grand admirateur des Doors dont il écoute, en boucle, le premier album.

C'est donc aux côté de la jeune et jolie Moon et avec en fond sonore "The End", que Théodore entre dans l'univers mystérieux et étonnant des arbres. Les arbres, apprend-il, à défaut de pouvoir se déplacer ou de fuir en cas de danger, communiquent en émettant des messages sous formes gazeuses ou en modifiant leur composition chimique. Ainsi des acacias, en augmentant le taux de tanin de leurs feuilles, se sont "débarrassés" d'antilopes devenues trop nombreuses et qui menaçaient leur survie. Partant de là, les arbres ne pourraient-ils pas éliminer les hommes, ou une partie d'entre eux, pour sauvegarder leur espèce ?

« Je pensais que nous étions là pour observer la forêt mais c’était elle qui nous observait ».

Une enquête scientifique bien menée - Zep a rencontré un spécialiste du sujet, Francis Hallé, qui prête d'ailleurs ses traits au personnage du professeur Frawley -, doublée d'un thriller environnemental où la Nature a le dessus sur l'Homme... Un Album qui paraît alors que les résultats de l'enquête des chercheurs de l'Institut Weizmann des Sciences, publiée par The Guardian, le 22 mai 2018, révèle :  "Les humains ne réprésentent que 0,01% de la vie sur Terre mais nuisent aux 99,99% restant" ... Ce qui pourrait entraîner une révolte de Dame Nature... et alors la fiction de Zep deviendrait réalité...

Marie Torres pour www.micmag.net
The End Album
Zep
Editions Rue de Sèvres, 25 avril 2018
19 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

ÉVÉNEMENTS

Reportage en Arménie - Micmag prochain départ en automne 2018 sur les routes du monde - Votre appui-Vos contacts : contact@micmag.net

A la découverte des cultures de pays méconnus de la planète. Micmag prépare ses valises pour se rendre entre Asie et Eu...

Our photographer Michael Wagener in India send every month 1 picture

 ©Michael Wagener may-june 2018Travelling in India send us a picture of his big round the world !

VINTAGE & COLLECTIONS

Cartes postales, voitures miniatures, coqs, boules de neige mais aussi jukeboxes... 23% des Français de plus de 15 ans déclarent réaliser une collection. Qui sont-ils ? Pourquoi conservent-ils des objets ? Retour sur quelques portraits de "passionnés". Lire la suite.

SORTIR À PARIS

Jusqu'au 27 janvier 2019, le Musée du Luxembourg propose une rétrospective d'Alphonse Mucha. Affiches, planches, peintures, photographies, bijoux, sculptures, pastels... sont à découvrir. Pour en savoir plus, ici.

BRÈVES

Un journaliste tué au Mexique
Mario Gomez est le 9e reporter tué cette année au Mexique, deuxième pays le plus dangereux pour exercer l’activité de journaliste après la Syrie.
 
Des notes de frais faramineuses
Le Canard enchaîné du 19/09 chiffre à 410 000 euros sur cinq ans – soit plus de 6 800 euros par mois les frais de transport de Jean-Paul Cluzel l'ex patron des musées nationaux
 
Insolite !
Une librairie de Brattlebroro, dans l’Etat du Vermont, au nord-ouest des Etats-Unis, donne des livres au commissariat de sa ville pour occuper les personnes en garde à vue.
 
Ricardo Darin pour la légalisation de l'avortement
L'acteur Ricardo Darin se prononce en Argentine pour l'avortement libre et gratuit contre l'avis du Pape. Le Sénat doit se prononcer.
 
Victor del Arbol Prix SNCF 2018

Toutes les vagues de l’océan, de Victor del Arbol remporte le Prix SNCF 2018 du polar. Pour en savoir plus, ici.