22-11-2012 14:12:29

Elina Duni : l'interview vintage façon Micmag !

Premières cassettes, premières scènes, l'interview vintage d'Elina Duni, chanteuse albano-suisse à la voix mystérieuse et envoutante. De Tirana au Tyrol, rencontre avec une musicienne habitée et passionnante.

Micmag : quel a été le premier disque que tu as acheté ?

C'était une cassette, "Unplugged" de Nirvana. J'avais 11 ans, et j'étais fan de Nirvana. J'étais en Suisse depuis pas très longtemps, j'étais malade, et je pensais que ça allait me faire guérir.

M : quel a été ton premier choc musical ?

Michaël Jackson. Encore une histoire de cassette, je découvrais le walkman.

M : quand es-tu montée sur scène pour la première fois ?

J'avais 5 ans, c'était dans le cadre d'un festival pour enfants. Un ami de ma famille, compositeur, me voyant chanter sans arrêt, avait suggéré à ma mère de m'y inscrire. J'ai chanté en solo, contrairement aux autres enfants, qui eux participaient à des choeurs. Dans cette grande salle et accompagnée par 80 musiciens, en robe noire, avec des tresses, un chapeau, et un gilet, je me suis inclinée devant le public, devant tous ces parents, tellement sûre de l'emporter. Mais les prix étaient décernés à l'avance. J'ai tout de même décroché le 3ème prix, honorifique. C'était pour moi quelque chose de très naturel, mon père est metteur en scène de théâtre, et j'ai grandi dans les théâtres.

M : te rappelles-tu de ta première interview ?

Oui! J'avais 8 ans, c'était au Camp des Pionniers, un camp où on allait en vacances, les parents nous y envoyaient. On adorait y aller, on se levait au son de la trompette à 6h du matin. C'était pour un magazine pour enfants, j'ai été interviewée.

"Matanë Malit" (au delà de la montagne), 1CD ECM, distribution Universal Music.

Stephane de Langenhagen - Paris

Merci à Pierre Cuny


 

ÉVÉNEMENTS

SORTIR À PARIS

NEWSLETTER

L'ALBUM DE LA SEMAINE

Nouvelle Nubie

Petit cours de géographie : la Nubie s'étend le long du Nil, du sud de l'Egypte au nord du Soudan. Et maintenant jusqu'à New York, depuis l'arrivée de la star de la rétro-pop est-africaine, Sarah Mohamed Abunama-Elgadi, dans les faubourgs de Brooklyn. Avec sa soeur Nahid, elle fonde Alsarah & The Nubatones en 2010, un combo mi-arabica, mi-électronica, influencé par Grace Jones, le soul jazz et la pop soudanaise des années 70. Chaleurs groovies, rythmes lancinants, Manara, leur second opus marqué par la question des migrations, est un des grands albums métissés de la rentrée. Dépaysement assuré.

BRÈVES

Mortelle novela
Moins robuste que son personnage, l'acteur brésilien vedette Domingos Montagner se noie sur les lieux du tournage de la série Velho Chico.
 
Projection rare des "Enfants mexicains"
Ce court métrage de 1960 appartient à la cinémathèque Robert-Lynen (Paris), d'ordinaire fermée au public. Pour les Journées du patrimoine, elle dévoile ses fonds cachés.
 
À poil pour ses 80 ans !
Tom Zé, l'artiste  hors norme, excentrique et contestataire du Brésil, se montre nu sur son dernier disque. Au menu, 13 berceuses érotiques en souvenir d'une enfance en liberté.
 
Retour sur la mort de Garcia Lorca

Une juge argentine relance l’enquête sur la disparition du dramaturge et poète espagnol, Federico Garcia Lorca, survenue le 19 août 1936 en pleine guerre civile.