- Lire

Par-delà la pluie

Marie Torres - 30 janvier 2019
"Par-delà la pluie" ? Une histoire de vies entremêlées, construite autour de deux septuagénaires, Helena et Miguel. Personnages, souvenirs, remords, regrets, amitié, amour rebondissent, se font écho pour finir par s'ajuster sous la plume magique de Victor del Arbol. Magnifique.

"- Comment se passe ta nouvelle vie dans les nimbes ? demanda-t-elle distraitement.
- Les limbes ?
Pendant deux secondes, Helena le regarda fixement, puis un demi-sourire se fraya un chemin entre ses lèvres. L'effarement de Miguel l'amusait.
- Oui, les limbes. Ce monde entre les vivants et les morts. Car ce lieu est exactement cela, au cas où tu ne t'en serais pas aperçu, même si on l'appelle la résidence Paraïso. La résidence Paradis ! Une période d'attente."

C'est dans une maison de retraite, à Tarifa en Andalousie, que Helena et Miguel, deux septuagénaires, se rencontrent. Tous deux ont été meurtris par la vie. Le père de Helena, un franquiste, a disparu à Tanger alors qu'elle était enfant. Celui de Miguel, un républicain, est mort à la fin de la guerre sur le chantier de la Valle de los Caidos, où il était prisonnier. L'un et l'autre ont grandi auprès d'une mère rongée par le chagrin et la douleur. Et, adultes, ils sont passés à côté de leur vie.

La mort soudaine et tragique de Marquès, un pensionnaire de la maison de retraite, les pousse à réagir. S'ils ont quelque chose à réaliser, c'est maintenant ou jamais, d'autant plus que Miguel vient d'être diagnostiqué alzheimer. Ils quittent l'établissement et se préparent à prendre le large.

"Ils descendirent au garage de l'immeuble. Miguel enleva la bâche qui recouvrait une voiture de tourisme d'un modèle ancien. Des centaines de grains de poussière restèrent suspendus en l'air.
- Elle est belle, n'est-ce pas ?
Helena secoua la tête.
- Et tu veux qe je monte là-dedans ?
- Là-dedans, c'est une Datsun 280Z de 170 chevaux, un coupé avec sellerie en cuir, la plus belle des deux-places qu'on ait jamais fabriquée.
Helena promena son regard critique sur la voiture et tordit le nez.
- Il n'y a même pas de place pour les jambes. Si je m'emboîte là-dedans, il faudra une grue pour m'en extraire."

Ils partent à bord de la Datsun. Direction : Madrid, Barcelone et Malmö. Helena veut revoir David, son fils, installé en Suède, Miguel aimerait sauver sa fille d'un mari pervers qui la bat et retrouver Carmen, un amour de jeunesse. Les dés sont jetés.

Victor del Arbol, avec le talent qu'on lui connait, nous mène d'une ville à l'autre. D'une époque à l'autre. D'un récit à l'autre. Et, avec tous ces fragments de vie, souvent cabossées, il reconstitue le puzzle de son roman. Un roman noir magnifique où, s'il fait un détour par le passé, il revient sur des problèmes d'actualité : la maladie, le grand âge, l'amitié, l'amour, la prostitution ou les femmes battues. Et c'est beau. Très beau. Gracias, señor del Arbol.

Lire aussi :

Claude Bleton " Victor del Arbol est un génie du scénario, des âmes noires et des âmes damnées ! "

Víctor del Árbol : " L'existence est un acte de rébellion" 

La veille de presque tout

Toutes les vagues de l’océan

La Maison des Chagrins

Marie Torres pour www.micmag.fr
Par delà la pluie
Victor del Arbol
Traduction de Claude Bleton
Editions Actes Sud, Janvier 2019
23,00 euros

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

Mundo vintage (clicar no título)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Destaques de París

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


Notícias

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)