- Lire

Carlos Ruiz Zafon et Juan Marsé, deux auteurs phares de la littérature espagnole, disparaissent

Marie Torres - 30 juillet 2020
Triste été pour la littérature espagnole. Alors que le 19 juin dernier, on apprenait le décès de Carlos Ruiz Zafon, un mois plus tard, Juan Marsé s'éteignait à son tour. Retour sur deux auteurs phares de la littérature contemporaine espagnole.

Tous deux étaient nés à Barcelone. Carlos Ruiz Zafon, le 25 septembre 1964. Juan Marsé, le 8 janvier 1933. Tous deux, traduits et lus dans une bonne partie du monde, étaient des figures importantes de la littérature espagnole.

Carlos Ruiz Zafon "le plus lu des écrivains espagnols après Cervantès", est l'auteur de huit romans vendus à plus de 38 millions d’exemplaires dans le monde ; son plus grand succès restant la tétralogie "Le cimetière des livres oubliés", une saga qui mêle Histoire, celle de l'après-guerre civile, énigmes policières et fantastique.

"Cet endroit est un mystère, Daniel, un sanctuaire. Chaque livre, chaque volume que tu vois, a une âme. L'âme de celui qui l'a écrit, et l'âme de ceux qui l'ont lu, ont vécu et rêvé avec lui. Chaque fois qu'un livre change de main, chaque fois que quelqu'un glisse son regard sur ses pages, son esprit grandit et se renforce."

Carlos Ruiz Zafon partageait son temps entre la Catalogne et Los Angeles, où il écrivait des scénarios pour le cinéma. C'est là, qu'il s'est éteint le 19 juin dernier des suites d'un cancer du colon. Il n'avait que 55 ans.

Juan Marsé, détenteur du Prix Planeta (1978) et du Prix Cervantès (2008) - considéré comme le Nobel des lettres hispaniques - est l'auteur de quinze romans et de plusieurs recueils de nouvelles et d'essais. Désigné comme le "plus grand écrivain espagnol vivant" par l'auteur et psychiatre portugais, António Lobo Antunes, il était aussi journaliste et a entretenu une relation très forte avec le cinéma.

Si Juan Marsé était farouchement opposé à l'indépendance de la Catalogne, qu'il qualifiait de "projection d'une Catalogne qui n'existe pas", il aimait ce qu'il appelait "la dualité culturelle et linguistique catalane", utilisant le catalan en famille et l'espagnol pour ses romans. Des romans dont le principal personnage est toujours Barcelone. Barcelone de l'après-guerre civile, écrasée sous la dictature et le clergé.

"Je suis un peu plus que laïque. Je suis résolument anticlérical. Tant que l'Eglise catholique ne demandera pas pardon pour sa complicité avec la dictature franquiste, me déclarer anticlérical est le le moins que je puisse faire. Je jouis d'un anticléricalisme salutaire depuis ma plus tendre adolescence."

Juan Marsé s'est éteint le 18 juillet dernier, à l'hôpital de Sant Pau, à Barcelone. Il avait 87 ans. 

Lire aussi :

Carlos Ruiz Zafón : « Mes romans peuvent se lire comme une lettre d’amour à la littérature »

Le prisonnier du ciel de Carlos Ruiz Zafon

Le labyrinthe des esprits de Carlos Ruiz Zafon

Une interview de Jean-Marie St-Lu, traducteur de Juan Marsé

Cette putain distinguée de Juan Marsé

Calligraphie des rêves de Juan Marsé

La belle vitalité de la littérature espagnole contemporaine


Marie Torres pour www.micmag.net

  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • linkedin
  • Mixx
  • MySpace
  • netvibes
  • Twitter
 

Eventos

La morte amoureuse de Théophile Gautier

La morte amoureuse de Théophile Gautier au Théâtre Darius Milhaud

« Memories »

« Memories » de Philippe Lebraud et Pierre Glénat

Paul Klee, Peindre la musique

L’exposition numérique rend hommage aux deux passions de Klee, la musique et la peinture, et révèle les gammes pictural...

Alô !!! Tudo bem??? Brésil-La culture en déliquescence ! Un film de 1h08 mn

Photo extraite du film de Mario Grave - S'abonner sur notre canal Youtube  pour avoir accès à nos films :

Mundo vintage (clicar no título)

Jean Segura, collectionneur d'affiches de cinéma : « J'en possède entre 10 000 et 12 000 »

Journaliste scientifique, auteur de plusieurs ouvrages, concepteur du site ruedescollectionneurs, Jean Segura est aussi un passionné et un spécialiste de l'affiche de cinéma ancienne. Rencontre, ici.


Destaques de París

« Loading, l'art urbain à l'ère numérique »

jusqu'au 21 juillet 2024 au Grand Palais Immersif


            


Notícias

Madrid, 11 mars 2004

L'Espagne, mais aussi l'Union européenne, rendent un hommage solennel lundi aux 192 victimes de 17 nationalités assassinées il y a 20 ans à Madrid dans des attentats à la bombe qui marquèrent le début des attaques islamistes de masse en Europe.

 
Pablo Neruda a-t-il été empoisonné ?
Cinquante après, le Chili relance l'enquête sur la mort du poète et Prix Nobel de littérature survenue sous la dictature du général Pinochet. Cancer de la prostate ou empoisonnement ?
 
Paris 2024 : les bouquinistes ne seront pas déplacés
Paris 2024 : les bouquinistes des quais de Seine ne seront finalement pas déplacés pour la cérémonie d’ouverture des JO « Déplacer ces boîtes, c’était toucher à une mémoire vivante de Paris » a déclaré à l'AFP Albert Abid, bouquiniste depuis dix ans au quai de la Tournelle.
 
Sophie Calle et la mort !
Sophie Calle, artiste de renom, achète des concessions funéraires au USA en France et ailleurs. "J'achète des trous" dit -elle à propos de sa mort.
 
53 journalistes et proches de médias tués dans la guerre Israel- Hamas
Cinquante-trois journalistes et employés de médias ont été tués depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, selon le dernier décompte du Comité pour la protection des journalistes (CPJ)